“légal et nécessaire”

Le HuffPost avec AFP

06/06/2018 

Pour les États-Unis, il est “légal et nécessaire” de séparer les enfants clandestins de leurs parents

L’ONU dénonce une “violation grave” des droits de l’Enfant.

BLOOMBERG VIA GETTY IMAGES

ÉTATS-UNIS – L’administration Trump a défendu mardi 5 juin la séparation des enfants de migrants clandestins de leurs parents, malgré les appels de l’ONU à cesser immédiatement cette “violation grave” des droits de l’enfant.

Le président américain Donald Trump, qui a ordonné il y a un mois la mise en oeuvre de cette pratique pour décourager l’immigration illégale, a rendu l’opposition démocrate responsable de cette situation, alors que les critiques se multiplient aux États-Unis et à l’étranger. “La séparation des familles à la Frontière est la faute des mauvaises lois passées par les Démocrates. Les lois sur la Sécurité à la Frontière devraient être changées mais les Démocrates n’y arrivent pas!”, a-t-il tweeté mardi.

La loi était en effet déjà en vigueur sous l’administration de son prédécesseur Barack Obama, mais rarement appliquée. Son ministre de la Justice, Jeff Sessions, a réaffirmé mardi que le fait de séparer les enfants de leurs parents était légal et nécessaire. “Si les gens ne veulent pas être séparés de leurs enfants, alors ils ne devraient pas les amener avec eux.”

Les États-Unis devraient “immédiatement mettre fin” à cette pratique

A Genève, les Nations unies ont exhorté Washington à cesser immédiatement de séparer les enfants de leurs parents arrêtés après avoir passé clandestinement la frontière.

“Nous sommes profondément préoccupés par le fait que la politique de tolérance zéro récemment mise en place le long de la frontière sud des États-Unis ait fait en sorte que des personnes prises en flagrant délit d’entrée irrégulière dans le pays fassent l’objet de poursuites pénales et que leurs enfants -y compris des enfants extrêmement jeunes- leur soient retirés”, a déclaré une porte-parole du Haut-Commissariat de l’ONU aux droits de l’Homme, Ravina Shamdasani, lors d’un point de presse.

“Les États-Unis devraient immédiatement mettre fin à cette pratique de séparer des familles et cesser de criminaliser ce qui devrait tout au plus être une infraction administrative, celle de l’entrée ou du séjour irrégulier aux États-Unis”, a-t-elle ajouté, expliquant que séparer des familles et détenir des enfants étaient une “violation grave des droits de l’enfant”.


 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s